Les cerisiers, c’est terminé.

 Si vous voulez voir ça, et bien c’est trop tard. Fallait venir au Japon avant, na.
C’est l’avantage des photos : on peut les sortir au meilleur moment pour narguer les autres.
Consolez-vous : pendant ce temps-là, vous pouvez continuer à vous empiffrer de chocolats de Pâques, et pas moi.

Laisser un commentaire