Tu sais qu’il fait très chaud quand…

… quand le dos de tes mains commence à suer.
Que tous les dieux possibles et inimaginables bénissent celui qui a inventé la climatisation.
Cette pensée aussi philosophique qu’un croûton de pain assailli par des pigeons clôt le plus court post de l’histoire de ce blog.

Laisser un commentaire