Quand y’en a marre, y’a Black à part

J’ai testé pour vous : le chewing Black Black Gum, de Lotte.
Le principe est simple : c’est un chewing-gum, et il est noir. Gris-noir pour être plus précis, et gris virant vers le grisâtre au fur et à mesure de sa consommation. On peut lire sur le paquet « Hi-Technical Taste and Flavor », mais j’ai tout de même un peu de mal à voir comment un chewing-gum peut être « hi-tech ».Je conçois tout à fait une image hi-tech, comme le prouvent les emballages individuels de Black Black Gum. Ici, on a plutôt affaire à une image classe, genre New York by Night, en noir et blanc. Après tout des gens sont payés pour vous convaincre que lorsque vous mâchez un chewing-gum, vous vous imaginez bras-dessus bras-dessous avec la femme de l’ambassadeur. C’est un concept très puissant tout de même.

Parce que personnellement, quand je mâche un chewing-gum, c’est plus parce que j’ai mauvaise haleine que pour me sentir au bal du Rotary Club de Versailles.

Mais je digresse. Car Black Black, c’est bon, et malgré l’aspect peu ragoûtant (vous mangez beaucoup de nourriture noire vous ?), c’est très rafraichissant, avec du menthol de dedans. Et au moment d’écrire cet article, je me rends compte que le marketing a une fois de plus eu raison de moi, vu que j’ai gardé l’emballage, et qu’il va me suivre dans mes valises.

Laisser un commentaire