L’Heure du Départ

C’est la fin du voyage. Je ne m’épandrai point sur le côté nostalgie, restrospective, et tout ce qui va avec… je préfère balancer un gros morceau pour la fin, un bouquet final pour clore plus de 4 mois intenses.Un peu plus de 4 mois, à poster ici-même mes impressions et autres âneries, jour après jour, ce n’est pas rien. Cela me fait un carnet de bord un peu bazardesque soit, mais qui m’aidera à me remémorer certains moments passés quand je serai vieux (comprenez d’ici trois à quatre mois).

J’ai essayé de rendre ce séjour le moins ennuyeux possible pour mes lecteurs, et de mon côté… soyons francs je me suis bien éclaté. Quand je partirai ailleurs, je recommencerai tant que j’aurai de l’Internet dans mes circuits.

Et pour clore ce voyage, une vidéo qui a un effet « voir défiler des moments devant soi », je vous laisse regarder un montage un peu charcuté, mais c’est quand même un peu plus halal que la dernière vidéo :

Et en bonus, voici une pelletée de sujets auxquels vous avez échappé, n’y cherchez pas de sens particulier, ce ne sont que des titres :

Ceci est-il mon monde ? # Phone Strap # Banane ! # Trois Actes – Acte I, Scène I # Oups – Dessin d’une journée ratée # Coca Cola Bläk, adios # Grow a Mustache, Man! # Grippe A, Récupérer les bagages, No Jetlag # BD Cruelle – Celui qui Avait de Petites Jambes # Emulé pas Simulé # L’illusion du Mouvement # Sucré-Salé # Section 5 # Ad Nauseam # Les Japonais ne Marchent pas en Canard # P*tain de Moustique # Serrer la Couverture Contre Soi # Manger une Pilule Trouvée par Terre # Décalage Horaire # Nuée d’Eons # Supeesu Adubenchya # Ce que j’emporte # L’allemand sonne comme un écureuil crevant d’un cancer de la gorge # Brutasses # Quest for Nutella # Docteur Poivre # Je ne serai pas Celui qui # Courbes Parallèles # Le Guide Inconnu vous apparaît

Et comme tout n’a pas forcément de fin, je vous propose de retrouver le début de l’épopée japonaise de Traquenard à cette adresse, ce qui créé une boucle temporelle, concept puissant s’il en est.

Et sinon, on se retrouve demain pour parler de l’avenir du blog.

Laisser un commentaire