Nintendo 3DS, premières impressions (2/3)

Et oui, si vous n’en aviez pas eu assez la dernière fois, voici un deuxième pavé toujours trop long parlant de la Nintendo 3DS !

Aujourd’hui, je vais vous parler des jeux de la 3DS, dont une grosse partie sera disponible au lancement de la console. Je rappelle que ces jeux ont été testés fin janvier, mais je ne vous ferai aucun baratin sur le fait qu’ils étaient encore en cours de développement, car on sait tous :

  • qu’un jeu mauvais dans ses premières phases de développement a de grandes chances de rester mauvais pour sa sortie commerciale.
  • que lors de ces évènements promotionnels plein de sympathiques hôtes et hôtesses (qui en plus d’avoir été briefés sur les jeux et sur la console, avaient l’air intéréssés, ça change des bimbostituées du Paris Games Week) s’occupent de nous à renforts de Twix, croissants et Coca-Cola, le tout dans le Carrousel du Louvre. Bref, des conditions de test peu communes qui tentent d’altérer mon objectivité légendaire.

Sans plus attendre, la liste des jeux, triés par intérêt décroissant dans chaque catégorie. Comme précédemment, les plus pressés d’entre vous pourront ne s’attarder que sur ce qui écrit en gras.

Les jeux qui sortiront en même temps que la console :

  • Les cartes de réalité augmentée fournies avec la console

Oui, ça vous surprend peut-être, mais c’est ça le jeu que j’attends le plus. Parce que c’est très très fun, et que ça exploite très bien toutes les possibilités de la console.

Dans le premier jeu, une boîte à surprise sort de la carte posée sur une table. En se plaçant au-dessus de cette carte, la boîte s’ouvre sur un fossé dans lequel des cibles apparaissent. Une fois les cibles abattues, un dragon sort du fossé, et on doit se déplacer (nous, le joueur, en vrai, avec nos petites jambes) autour de la table pour tirer dans les zones vulnérables du dragon.

Dans le deuxième jeu, on doit d’abord se prendre en photo avec la 3DS. Cela fait, des têtes volantes à notre effigie apparaissent autour de nous, on doit alors tourner sur soi-même pour regarder autour de soi et dégommer ces têtes avant qu’elles n’arrivent à nous et cassent la fenêtre de réalité augmentée.

En bref, ces cartes de réalité augmentée fonctionnent car elles tournent le monde autour de nous en dérision façon cartoon, et il est très drôle d’éclater son double maléfique samouraï à coups de balles de tennis. A l’instar de Wii Sports en 2006, c’est clairement ça qu’on fera tester à nos amis, et c’est ce qui les fera acheter une 3DS à leur tour.

  • Nintendogs+Cats

Sans surprise, le jeu qui fera vendre des tankers de 3DS. Vous vous souvenez de Nintendogs, sorti il y a 7 ans ? Et bien là, c’est pareil, mais en plus joli, en 3D, et avec des chats en plus. Une fois de plus, il y aura trois versions différentes pour faire plein d’échanges avec ses ami(e)s façon Pokémon. Bon à savoir pour les fans de chats, il n’y aura que 3 races de chats différentes, toutes présentes dans chacune des 3 versions.

J’avoue avoir ri après avoir mis un chapeau de cow-boy et des lunettes de soleil rose à mon chiot, mais je ne fais clairement pas partie du public visé.

  • Super Street Fighter IV 3D Edition Potaburuentateinmento

C’est Super Street Fighter IV, mais en 3D et sur portable, ce qui est déjà une belle performance en soi. C’est un des jeux sur lesquels l’effet 3D est le plus convaincant, entre
autres grâce à un mode « caméra à l’épaule » pas super jouable mais très spectaculaire. Même en caméra classique, l’effet de profondeur est subtil, mais il est là. Autre nouveauté, on peut utiliser des raccourcis placés sur l’écran tactile pour balancer des coups spéciaux plus simplement.

Si vous possédez déjà Super Street Fighter IV, vous pouvez passer votre chemin, mais pour les autres qui aiment la baston, ce jeu est pour vous.

  • Lego Star Wars III: The Clone Wars

Ma plus grande surprise, surtout en n’étant pas spécialement fan de Star Wars. Les jeux vidéo Lego, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est de l’action, de la plate-forme, des vies infinies et un humour décalé propre aux Lego. Je m’attendais à une énième adaptation, je me suis retrouvé avec un jeu d’aventure joli, drôle, rythmé, et avec l’ambiance sonore grandiloquente propre à Star Wars. De plus, la 3D sert vraiment dans ce jeu, car grâce à l’effet de profondeur on repère immédiatement où est notre personnage, ce qui augure du meilleur pour de futurs jeux de plate-forme.

  • Pro Evolution Soccer 2011 3D

Finies les adaptations de PES pourries chez Nintendo ! Bienvenue donc à l’ambiance audio des stades, à la jouabilité au stick, bref au vrai PES. Malheureusement, on ne pouvait pas changer la caméra dans la démo que j’ai pu tester, du coup on se retrouvait avec une vue caméra à l’épaule, sympathique pour le côté spectaculaire et jeu personnel, mais peu pratique pour jouer en équipe ou en défense. Ceci dit des caméras plus classiques seront disponibles dans la version commerciale. Détail qui peut avoir son importance, les commentaires audio étaient dignes des versions consoles de salon, et seront disponibles en français. Un des meilleurs jeux du lancement, digne de ses confrères sur PSP et PS2, et c’est un non-joueur absolu de PES qui vous le dit.

  • Samurai Warriors: Chronicles

Dynasty Warriors, c’est une licence qui n’a jamais changé mais qui reste toujours efficace. Là, c’est pareil, on dégomme des centaines de samouraïs au Q.I. d’huître sans trop se fouler, en suivant des objectifs sur une carte assez grande. La nouveauté de cet épisode : la possibilité de switcher entre quatre personnages à tout moment. C’est toujours aussi répétitif, les dialogues sont nuls et mal joués, la gestion de la caméra est honteuse, la musique rock nippone est insipide, et les personnages sont caricaturaux au possible. C’est plein de défauts, mais ça reste fun, pour une raison qui m’échappe. Par contre, c’est un des seuls jeux où j’ai vite switché en 2D parce que la 3D me faisait mal aux yeux. Bref, je ne vous le conseille pas particulièrement, à moins d’adorer la saga et d’être intéressé par une version romancée de l’ère Edo.

  • Pilotwings Resort

Le jeu Nintendo qui m’a le plus ennuyé de tout leur catalogue. On est clairement dans le syndrôme « Bonjour je suis une démo technique censée combler le catalogue de lancement et tout le monde m’aura oublié dans quinze jours ». Vous vous souvenez de Pokémon Dash ou de la démo de Metroid Prime Hunters ? Et bien là c’est pareil. On contrôle au choix un avion, un deltaplane ou un jetpack dans des mini-jeux du style « passe à travers les anneaux », « atterris dans la zone cible »… C’est joli, et la 3D est sympathique, mais c’est lent et très, trop lassant… A éviter.

  • Puzzle Bobble 3D

Le titre le plus honteux du lancement de la console, dont la « 3D » est tout simplement absente. Le jeu est exactement le même que tous les autres jeux de la saga, vous devez éliminer des bulles par groupes de trois avant qu’elles n’arrivent en bas de l’écran, ce qui reste assez sympa et addictif. Sauf que la 3D n’est utilisée que pour modéliser les décors ! Et oui, la jouabilité ne se fait que sur un plan en deux dimensions, pour Square Enix créer c’est fatigant, pourquoi se gêner quand on peut faire des portages… Achetez plutôt la version iPhone, c’est moins cher et ça fait la même chose.

  • Ridge Racer 2D, nan je déconne ça s’appelle bien Ridge Racer 3D

Un jeu de course de voitures moche, avec une 3D qui saute et qui fait donc très mal aux yeux, une jouabilité tout en dérapages non contrôlés, des circuits carrés dignes de la PSOne, une ambiance sonore curieusement absente… ai-je vraiment besoin de continuer la liste ? Une preuve de plus que Ridge Racer est une licence qui n’existe que pour s’incruster dans les catalogues de lancement et espérer se vendre sur la physique avantageuse de son héroïne acharismatique. A éviter, en attendant de se moquer un peu plus sur le prochain opus next-gen.

Comme tout cela commence à faire long, je vous garde donc la liste des jeux qui sortiront après le 25 mars pour le prochain article !

8 pensées sur “Nintendo 3DS, premières impressions (2/3)”

  1. Bon en ce qui concerne les jeux en effet Kid Icarus semble être le seul a avoir un intérêt particulier. Zelda 64 refondu il nous avait déjà fait le coup avec Super Mario 64 qui était pas mauvais
    mais qui restait euh … Mario 64. Donc, on a aussi les jeux d’enquête de la DS qui sont bons quand c’est bien fait. A voir.

    Je me permets de parler du nouveau Dead or Alive car comme si tu le sais (ou pas) je parle de tous les épisodes en profondeur sur mon blog. Rien de neuf vraiment pour celui là, c’est plus pour
    avoir un titre sur la DS qu’autre chose. A savoir que la Team Ninja a aussi travaillé avec Nintendo sur Metroid Other M ( que j’aime pas perso ) ca n’y est peut être pas étranger. Samus fait
    d’ailleurs une apparition éclair dans un niveau mais ne devrait pas être jouable.

    Tu parlais de défauts techniques mais Dans Dead or Alive 3 ( développé pour la sortie de la Xboite) il y avait aussi des soucis de Framerate. Apparemment la Team Ninja n’aime pas bossé sous
    pression :p. Il faut noter que le créateur Tomonobo Itakagi ne bosse plus sur la série car il ne fait plus partie de la Team Ninja, on aura peut-être moins de boobies ! ( c’est lui qui a eu l’idée
    des jeux de volley en bikini qui sont inutiles et chiants comme la mort)

    Cependant, il a réussi à créer un jeu de combat qui s’est fait une place face à l’époque Tekken et Virtua Fighter, ce qui n’est pas un petit exploit et il est évident que les boobies ne peuvent pas
    être le seul élément ayant permis cette réussite même si cet élément est maintenant intimement lié à ce titre.

    Quant à ta réflexion de battre des mecs toujours avec un combo euh je dirais que beaucoup de jeux de combat se résument à ça (regarde le nombre de Sagat et de Ken présent en multi dans SF4 et on
    comprend que leur intérêt est simplement de faire jouer les unbalanced. C’est pour ça que j’aime pas jouer en multi ^^’)

    Les qualités minimales d’un Dead or Alive sont la rapidité, les contres ajoutant au gameplay et une prise en main simple qui peut se révéler technique en la poussant un peu. A savoir s’ils
    sauveront le minimum.

    Je n’ai pas vu le titre donc je ne me permettrais pas d’en juger. Ca me fait penser qu’il faut que je rédige le test de Dead or Alive 3 ( le pire de la série) et que je dois regarder le f… f….
    film. !!!!

    Noooooooooooooooooooooooooooon!

    1. Dans l’ensemble, plusieurs jeux sont sympas, mais seul Kid Icarus semble innovant.

      Au moins le lifting de Mario 64 était visible, et il y avait plus de contenu, alors que Zelda reste assez moche et n’a aucun ajout.

      Je comprends que tu kiffes la saga Dead or Alive, et tu pourrais y trouver ton bonheur, mais franchement cet épisode fait vraiment pâle figure face à Street Fighter 😉

  2. détrompes toi je ne la kiffe pas. Je l’aime bien c’est tout . Mes jeux de baston préférés sont la série des soul blade/soulcalibur ( a part le 4) et le jeu qui ma laissé le meilleur souvenir c’est
    le Rival School sur PS1, graphismes horribles mais un jeu génial avec lequel je me suis beaucoup amusé.

    Pour les Dead or Alive le 2 et le remake sont les seuls qui lui donne vraiment ses lettres de noblesse. Ils n’ont rien fait d’aussi bon depuis c’est pas le plus gros chiffre qui l’emporte ^^

    Tiens pour le contrôle des poitrines des combattantes avec la détection de mouvement c’est rien de nouveau hein. On peut aussi le faire avec le sixasix sur PS3 =>
    http://www.youtube.com/watch?v=RFjGiJmnqZQ&feature=related

    Ah Ces japs 🙂

    1. T’inquiètes c’est ce que je voulais dire par « kiffer » je ne te range pas dans une case hein ^^ Perso j’ai passé un nombre d’heures complètement inécent sur Super Smash Bros Melee, sinon les jeux de combat en général je suis assez mauvais…

      Ahah je me souviens de cette pub, c’est tellement représentatif du hardcore gamer japonais (si si) !

Laisser un commentaire