Late Shift – Le film officiel du jeu

Vous êtes du genre à hurler sur les protagonistes d’un film quand ils font des choix stupides ? J’ai exactement le jeu qu’il vous faut.

Late Shift est un thriller interactif qui brouille les frontières entre cinéma et jeu vidéo : initialement pensé comme une expérience cinématographique interactive -le public prenait les décisions du héros en votant via une application dédiée- il s’adapte parfaitement aux machines de jeu plus traditionnelles. Pour ma part, je l’ai lancé comme un bon vieux film de casse, en début de soirée et accompagné. 1 grosse heure plus tard, le couperet tombe : bad ending. On a été trop « gentils » et le piège s’est lentement refermé sur nous.

Et pourtant, malgré la frustration du game over -quasiment inévitable en première partie- le jeu fonctionne extrêmement bien. Déjà, parce que c’est filmé de façon professionnelle, rien à redire sur la technique et les acteurs, ça ressemble à un bon téléfilm britannique des années 2010. Alors oui, c’est évident pour un film, mais on parle d’un jeu vidéo dans une industrie qui révolutionne la technique en permanence pour que chaque jeu ressemble un peu plus à un film. Pour moi, le vrai coup de bluff technique se joue au niveau des transitions : jamais le film ne se met en pause ou en boucle grossière, et on a vraiment l’impression que chacun de nos choix était celui prévu par le montage initial.

Ça en fait une expérience très plaisante car vraiment immersive, on se sent forcément plus impliqué dans ce casse dont on est le héros. Seul regret pour ma part : n’espérez pas explorer les différentes fins en picorant comme le permettent la plupart des jeux narratifs, car chaque fois que vous « finirez » le jeu, il faudra revivre l’intégralité du scénario pour choisir un autre embranchement. Mais bon, ça reste clairement un bon moment à emmener sur Switch chez les copains lors d’une soirée raclette.