Ceci n’est pas un bateau.

Ça ressemble a un bateau. C’est en bordure d’océan. Mais ce n’est pas un bateau, c’est un musée. Bon, je vous l’accorde, un musée consacré à la marine japonaise, du coup on reste dans le thème des choses qui flottent. Et techniquement, comme nous sommes à Odaiba, ce n’est pas la terre ferme mais de la terre gagnée sur l’océan. Donc on peut presque dire qu’il flotte. Mais dans ce cas autant appeler tous les habitants du quartier d’Odaiba Jésus.

Oui, c’est bien le Japon… (arnaque inside)

Et non, ce n’est pas le ciel nippon. Enfin, notre action se passe bel et bien au Japon, mais ce que vous voyez en photo n’est pas le ciel. C’est un plafond. Le plafond d’une galerie commerciale située à Odaiba, une « île » fabriquée par l’Homme au bout de Tokyo. Ce qui ouvre par ailleurs une longue série de posts consacrés à Odaiba, et de choses que l’on peut y trouver.